Rechercher

Pourquoi est-ce, parfois, si difficile de se libérer d’un état intérieur dans lequel on se sent mal?

Il nous est tous déjà arrivé de céder à la colère, de sortir de ses gonds, de sombrer dans la tristesse, de se laisser happer par la paresse, l’inertie, l’apathie (là où on aurait voulu faire quelque chose) et bien plus encore. Avez-vous remarqué comment ces états intérieurs (peur, tristesse, jalousie, colère, rancœur, flemme et autres) qui, lorsqu’on y rentre, peuvent nous tenir et à quel point il peut être difficile d’en sortir ?

J’ai souvent remarqué, chez les gens et moi-même, que lorsqu’on leur propose des solutions à leur problèmes la réplique « oui, mais c’est dur ». C’est vrai, oui c’est dur. Et voici pourquoi.


Savez-vous, pour commencer, comment se créent ces états intérieurs et de quoi ils sont constitués ?


Nous sommes en permanence traversés par des courants énergétiques ; les nôtres et ceux des autres. Tout est fait d’énergie, mais toutes les énergies ne sont pas les mêmes (selon leurs fréquences vibratoires). Certaines sont plus nocives alors que d’autres nous sont bénéfiques.

Les émotions et les pensées aussi sont faites d’énergie, d’ailleurs e-motion signifie énergie en mouvement (en langage des oiseaux). Un état intérieur dans lequel on se sent mal est le signe d’une présence énergétique qui n’est pas en harmonie avec l’énergie de notre essence (de notre Etre Profond, de notre âme).

Il existe des entités énergétiques : qu’il s’agisse de formes pensées, de défunts, d’entités du bas astral ou d’autres dimensions… Ces êtres (parfois sans formes) se nourrissent des énergies du même type que celles qui les composent. Ainsi une entité de colère se nourrit de la colère, c’est pour cela qu’elle l’insuffle chez la personne chez qui elle a ressenti une brèche. De la même manière, une entité de tristesse se nourrit de cet état intérieur poussant la personne à broyer du noir, à sombrer dans la dépression, voire dans les cas extrêmes, à aller jusqu’au suicide. Pour prendre un autre exemple les entités qui nous poussent à la procrastination, à l’apathie et à l’inertie (là où notre élan profond nous pousse à l’action) nous pompent notre énergie vitale et on se sent fatigué.


Ces forces énergétiques (invisibles à l’œil nu) nous poussent à maintenir un certain état de mal-être, voilà pourquoi il est parfois si difficile d’en sortir. Mais ne vous en faites pas, car il est tout à fait possible de s’en débarrasser et voici comment.


Comment faire pour s’en libérer ?


En tout 1er lieu : les identifier. Il s’agit de prendre conscience de ces pensées qui génèrent en nous en sentiment de mal être (peur, colère, tristesse, honte…). Vous remarquerez ainsi que ces « voix » vous poussent à faire (ou ne pas faire) certaines choses. Observez cela attentivement. Est-ce que ça vous ressemble ? Est-ce que vous vous sentez profondément heureux à l’idée de blesser cette personne qui vous est chère ou encore à l’idée de vous taillader les veines ? Posez-vous ces questions intérieurement afin de voir ce qui émane vraiment de Vous (votre vrai Vous) et ce qui ne l’est pas.


Une fois que vous l’avez identifié (cette pensée, cette émotion…), cessez de la nourrir. On croit, à tort, que cela vient de nous. Puisqu’on perçoit ces énergies et que notre cerveau les traduit sous forme de pensées, on croit à tort, qu’elles viennent de nous, mais tel n’est pas le cas. Notre cerveau a tout simplement traduit ces signaux électromagnétiques en message intelligible transcrit sous forme de pensées.


« Je ne suis pas mes pensées », mais je suis conscient(e) des pensées qui me traversent l’esprit. Avec cette conscience, vous pouvez choisir les pensées que vous souhaitez nourrir, cultiver et ainsi voir fleurir en vous.


Pour se libérer de certains états intérieurs qui ne vous font pas du bien, je vous conseille de changer de pensées. Changez d’air, mettez de la musique, sortez, rigolez, allez au soleil, faites une activité que vous aimez…Faites autre chose, une chose complètement différente qui va vous faire du bien, vous aider à penser à autre chose et à changer d’état d’esprit.


Cela va vous permettre de prendre de la distance par rapport à cet état intérieur, à vous désidentifier de ces pensées parasites qui vous colonisent et à retrouver votre vraie nature…naturellement.


Allez à l’intérieur de vous, retrouver votre inaliénable et indestructible paix intérieure. Laissez de la place à la sérénité et, tranquillement, naturellement elle reprendra sa juste place en vous.



J’espère que cet article vous aura éclairé et, si besoin, je serais ravie de répondre à vos questions. En tant que thérapeute holistique, je suis à même de vous aider à vous libérer des énergies qui ne sont pas en accord avec vous et à retrouver celles de votre essence. Les lectures d’âme que je dispense sont des soins holistiques qui vous relient à votre divine essence en tant qu’âme de lumière.

Lumineusement,

Katarina Polonets




Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

  • qu'il ne soit pas coupé

  • qu'il n'y ait aucune modification de contenu

  • que vous fassiez référence à  notre site  https://therapie-de-lumiere.com

  • que vous mentionniez le nom de Katarina Polonets

62 vues0 commentaire